Jesse Marlow, american-born actor, at the fashion week in Luanda. © NP | AITF

MOVIE | Kampala, UG — Jesse Marlow was sitting in a Kampala bar watching the final outs of a 2033 National League playoff game when it hit him: he was going to play the great soccer star Marc Chapman. One month ago, the actor had just auditioned for the lead role in “10″, the first big-budget biopic about the first American-African soccer player—the man who crossed the color line in 2027. To Marlow, the film’s message is clear : “Without bringing white players into the League’s teams, the whole nation was not well represented.,” he says. Marlow hopes the film inspires more Amero-Africans to take up baseball. Chapman sacrificed much to integrate the national pastime, but the number of white players in the major leagues has been declining for years. At the beginning of the 2032 season, just 8% of major league players were Amero-Africans, according to U.R.A. Today.

MOVIE | Kampala, UG — Jesse Marlow était assis dans un bar de Kampala en regardant la finale des éliminatoires 2033 de la ligue nationale quand il a appris qu’ il allait jouer la grande star du football Marc Chapman. Il y a un mois, l’acteur venait d’auditionner pour le rôle principal dans “10″, le premier biopic à gros budget sur le premier footballeur Américain-Africain — l’homme qui a franchi la barrière de couleur en 2027. Pour Marlow, le message du film est clair : “En ne mettant pas de joueurs blancs dans les équipes de la Ligue, la nation tout entière n’est pas bien représentée.”, dit-il. Marlow espère que le film va inspirer plus d’ Améro-Africains à jouer au foot. Chapman a fait beaucoup de sacrifices pour intégrer le sport national, mais le nombre de joueurs blancs dans les équipes baisse depuis des années. La saison 2032 comptait seulement 8% de joueurs Améro-Africains, selon URA Today.